Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Chroniques d'un catho ordinaire

Reflexions et partages d'articles sur la sphère catholique

Quoi de neuf sur Qumrân ?

Publié le 25 Avril 2017 par Yo

Cette semaine, la Foi prise au mot est en partenariat avec la revue Le Monde de la Bible et nous vous proposons de fêter l´anniversaire d´un événement qui a bouleversé les études bibliques : il y a soixante-dix ans, on découvrait à Qumrân, sur les bords de la mer Morte un ensemble de textes qu´on attribua très vite aux Esséniens. Soixante-dix ans après et avec le recul, que peut-on dire de cette découverte ? Que contiennent ces fameux manuscrits ? Leur exhumation a-t-elle remis en cause notre manière de voir l´Ancien Testament, voire le Nouveau Testament ? Et que sait-on vraiment des Esséniens ? Nous répondre à ces questions avec Jean-Baptiste Humbert, archéologue, directeur du laboratoire d'archéologie de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem, et David Hamidovic, historien, spécialiste notamment des manuscrits de la mer Morte.

commentaires

Littera enim occidit, spititus autem vivificat

Publié le 20 Avril 2017 par Yo

Traduction latine : « La lettre tue mais l’esprit vivifie ». Cette expression souligne que ne s’arrêter qu’aux mots employés sans pénétrer leur signification profonde est souvent la cause de graves erreurs ! 

commentaires

La Résurrection de la chair

Publié le 18 Avril 2017 par Yo

Pour solenniser la belle fête de Pâques et vous souhaiter de joyeuses Pâques, la Foi prise au mot vous propose de réfléchir à un thème bien d´actualité : la Résurrection de la chair. « Je crois en la Résurrection de la chair », nous dit le Symbole des apôtres. Que faut-il comprendre?? Est-ce la même chose que la Résurrection de Jésus que nous fêtons?? Dans quelle chair allons-nous ressusciter?? D´ailleurs, que dit la Bible et comment pouvons-nous comprendre cette déclaration aujourd´hui?? Nous répondrons à ces questions aussi importantes que difficiles avec deux invités : Mgr Éric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris, et Didier Luciani, Professeur de Nouveau Testament à l´Université catholique de Louvain.

commentaires

Au Niger, des religieuses au service du dialogue interreligieux

Publié le 17 Avril 2017 par Yo

Eglises du Monde prend la direction du Niger, pays d´Afrique de l´ouest, voisin du Mali, de la Libye, du Nigéria. En janvier 2015, après les attentats de Charlie Hebdo, des émeutes d´une rare violence ont visé les chrétiens. En quelques heures, 80% des églises ont été brûlées. Un choc pour ce pays à 98% musulman, qui connaît une bonne coexistence religieuse. C´est dans ce pays qu´oeuvre Mère Marie-Catherine Kingbo, religieuse sénégalaise, fondatrice de la Fraternité des Servantes du Christ, dans le diocèse de Maradi, au sud du pays, frontalier avec le Nigeria. Leur priorité est l´éducation des enfants, la formation des femmes ainsi que la lutte contre les mariages précoces et forcés. A l'occasion de son passage en France il y a quelques jours, elle est notre invitée.

commentaires

Benedictus qui venit in nomine Domini !

Publié le 12 Avril 2017 par Yo

Traduction latine : « Heureux celui qui vient au nom du Seigneur ! » Cette phrase qui dérive d’un passage des Évangiles évoque l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem le jour des Rameaux. 

commentaires

"Délivre-nous du mal"

Publié le 11 Avril 2017 par Yo

Nous arrivons à la fin de la série de Carême qui porte sur le Notre Père, et donc... à la fin du Notre Père. La dernière demande est poignante : « ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal ». Si la première partie est difficile à traduire, la seconde est difficile à dire. Dans le monde tel qu´il va aujourd´hui, après le 20e siècle qu´on a connu, comment dire encore « délivre-nous du mal »?? N´est-ce pas un voeu pieux, une sorte de demande vide?? Comment et pourquoi croire que oui, Dieu nous délivre du mal?? Pour en parler, nous retrouvons notre invité permanent, le père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris, et le père Léonidas Habarugira, du diocèse de Namur, en Belgique et originaire du Rwanda.

commentaires

Syrie : quelle espérance pour l'avenir ?

Publié le 7 Avril 2017 par Yo

Le père Jacques Mourad, moine de la Communauté de Mar Moussa, en Syrie, avait été enlevé le 21 mai 2015 par plusieurs hommes de Daesh. Détenu pendant près de 5 mois, il parviendra à s´échapper. Depuis mai 2016, le père Mourad vit à Souleymanaieh, au Kurdistan irakien, où il est au service des familles réfugiées. De passage à Paris, il vient dans Eglises du Monde livrer un témoignage fort sur ce qui lui est arrivé et sur la situation en Syrie aujourd´hui, 6 ans après le début d'un conflit qui a fait plus de 500 000 morts et 14 millions de déplacés.

commentaires

D'où vient l'expression "Vendre la mèche" ?

Publié le 7 Avril 2017 par Yo

Lorsqu’on vous confie un secret, vous n’avez pas intérêt de vendre la mèche ! C’est-à-dire que vous ne devez pas le divulguer. Mais d’où vient cette histoire de vente de mèche ?!

Pour comprendre l’origine de cette expression française qui apparaît au XIXe siècle, il faut remonter à la Renaissance. Au XVIe siècle, plusieurs expressions étaient utilisées pour exprimer le fait de découvrir une sombre vérité : « éventer la mèche » ou « découvrir la mèche ». Ces expressions sont issues du vocabulaire militaire, et plus particulièrement de celui des artificiers. Rien à voir donc avec une histoire de cheveux ! En effet, lorsqu’un artificier éventait la mèche d’un explosif ennemi, il la découvrait, c’est-à-dire qu’il la mettait à l’air libre pour l’éteindre. Et ainsi éviter les éventuels dégâts causés par l’explosion.

La signification du verbe « éventer » a évolué par la suite, prenant le sens de « divulguer ». « Eventer la mèche » signifiait alors « découvrir les dessous d’un complot ». Aujourd’hui, le verbe « vendre » a remplacé le verbe « éventer », ajoutant une notion de trahison.

Source :

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/le-saviez-vous-vendre-la-meche

commentaires

"Pardonne-nous nos offenses"

Publié le 6 Avril 2017 par Yo

Voici venir la cinquième semaine de Carême et donc le cinquième numéro de notre série de Carême qui porte sur le Notre Père. Après les demandes portant sur Dieu, sur son règne et sa volonté, après la demande du pain quotidien, voici arriver les demandes exigeantes pour nous. « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ». On comprend bien qu´on puisse demander à Dieu de nous pardonner, mais n´est-elle pas terriblement difficile à acquérir, cette tranquille assurance que nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont fait du mal?? Pour en parler, le père François Potez, curé de la paroisse Notre-Dame du Travail à Paris, et Marie-Camille Carton de Wiart, psychothérapeute.

commentaires

Nimium altercando veritas amittitur

Publié le 5 Avril 2017 par Yo

Traduction latine : «En discutant trop la vérité se perd». Cette maxime affirme que la vérité est simple et qu’à force de trop argumenter on finit par la perdre de vue! 

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>