Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques d'un catho ordinaire

Reflexions et partages d'articles sur la sphère catholique

D'où vient l'expression "Prendre la quille" ?

Publié le 24 Février 2016 par Yo

« Aujourd’hui, je prends la quille ! », « vivement la quille ! », ou encore « la quille bor*** ! » Qui n’a pas déjà entendu quelqu’un prononcer l’une de ces expressions pour signifier la liberté, ou le fait qu’il prenait sa retraite ? Mais finalement vous-êtes-vous déjà demandé ce qu’était cette fameuse quille ?

En cette semaine d’anniversaire des 20 ans du début de la suspension du service militaire, la rédaction s’est replongée dans cette expression. De très nombreuses interprétations lui ont été données. Certaines renvoient directement à la période du service militaire, d’autres la renvoient à l’univers des bagnards.

Apparue vers les années 1930, l’expression « La quille » viendrait, selon certaines sources encyclopédiques, du verbe quiller, qui signifierait abandonner ou quitter. L’expression du XIXe siècle « jouer des quilles » signifiant s’enfuir, les quilles désignant les jambes.

Pour d’autres, la quille était le surnom donné au bateau ramenant en France métropolitaine les forçats libérés du bagne de Cayenne. « Avoir la quille » signifiait alors être libéré. C’est cette même signification qui renvoie vers l’expression militaire. « Prendre la quille », en langage militaire de l’époque, marquait le dernier jour du service national pour les appelés.

Ainsi, traditionnellement, le centième jour avant la démobilisation, les jeunes Français fêtaient le « père cent ». A compter de cette échéance, les conscrits effectuaient un compte à rebours en rayant chaque jour l'un des bâtonnets tracés verticalement sur un tableau, à la mode de quilles qui tombent. La dernière était appelée « la quille ».

Dans certains régiments, « La quille » est même devenue un objet à part entière ! Dessus était inscrit le nom de l’appelé, le numéro matricule et unité d’appartenance et pouvait être coloriée aux couleurs du régiment. Certains la gardèrent comme une relique et comme un souvenir de leur engagement sous les drapeaux.

Source :

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/le-saviez-vous-prendre-la-quille

Commenter cet article