Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chroniques d'un catho ordinaire

Reflexions et partages d'articles sur la sphère catholique

D'où vient l'expression "Faire un laïus " ?

Publié le 5 Juillet 2017 par Yo

« Lors de son entretien, il a déblatéré tout un laïus... » Gare à celui qui se sent concerné par cette phrase ! L'expression « faire un laïus » date du 19e siècle et désigne le fait de prononcer un long discours creux, le genre qui suscite bâillements étouffés, coups d’œil discrets vers la montre, et battements de paupières. L'étymologie du mot remonte à la Grèce antique : Laïus (ou Laïos) était le roi mythologique de Thèbes et père d'Oedipe. Averti par l'Oracle de Delphes que son héritier mâle sera son assassin, Laïus abandonne son enfant sur le mont Cithéron. Mais celui-ci est recueilli par un berger, puis élevé à Corinthe… Fatalement, Laïus croise Oedipe sur une route quelques années plus tard. Les deux personnages se querellent pour savoir qui a la priorité (comme quoi, il y a des choses qui ne changeront jamais), et à la suite d'une bagarre, Oedipe tue Laïus.

Bon. Mais quel rapport avec l'expression ? Au concours d'entrée de l’École Polytechnique de 1804, le sujet demandait aux candidats d'imaginer la réponse de Laïus à Oedipe. Enthousiasmés sans doute par un sujet plus « large » qu'à l'ordinaire,  les étudiants noircirent pages sur pages, de façon plus ou moins heureuse pour les correcteurs. De là, le mot laïus fut adopté pour décrire tout discours particulièrement long et ennuyeux.

Source :

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/le-saviez-vous-faire-un-laius

Commenter cet article