Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Chroniques d'un catho ordinaire

Reflexions et partages d'articles sur la sphère catholique

Au coeur de la Pologne, la passion du pèlerinage

Publié le 31 Août 2016 par Yo

"Les pèlerinages c'est bon pour la santé", proclame un panneau publicitaire qui vante, à l'attention des habitants de Varsovie, les vertus du sanctuaire de Czestochowa, la ville de la célèbre Vierge noire. Et le fait est que les polonais sont chaque année entre 5 et 7 millions à fréquenter les sanctuaires, en Pologne, aussi bien qu'à l'étranger. Au point que les statistiques le confirment, un pèlerin sur cinq est Polonais. Il existe près de 500 lieux de pèlerinages en Pologne, pour la plupart dédiés au culte de la Vierge Marie. Le plus célèbre attirant chaque année près de 4 millions de pèlerins. Ce documentaire effectue une véritable analyse de ce qu'il convient d'appeler un phénomène de société propre à la Pologne.

commentaires

D'où vient l'expression "Ça zigouille ou ça bousille" ?

Publié le 26 Août 2016 par Yo

Les Poilus ont emprunté de nombreux mots aux patois des différentes régions de France. Parmi ces mots on retrouve le verbe « zigouiller ».

Ce verbe provient du midi où « sego » désigne la scie. Le verbe « segoïa » voulait dire « mal scier ». Le terme remonte ensuite vers le nord. En Poitou « zigouiller » signifie couper avec un mauvais couteau. Dans l’Anjou, « zigailler », c’est couper avec un mauvais outil, en déchiquetant. Et enfin à Paris, dans l’argot du gang des Apaches, ces petits voyous et truands parisiens de la Belle Époque, « zigouille » signifie trancher la gorge, tuer à coup de couteau. Ce terme s’est ensuite diffusé dans le vocabulaire des soldats de la Grande Guerre avec le sens de tuer ou blesser avec le sabre ou la baïonnette, avec arme blanche.

« Zigouiller » se distingue du verbe « bousiller », lui aussi fréquemment utilisé par les Poilus.

« Bousiller », provient de l’argot des maçons, pour qui bousiller signifie construire en torchis. Ce verbe a pris au XVIIe siècle le sens de mal construire ou d’endommager puis fin XIXe siècle celui de tuer. Pendant la Première guerre mondiale ce verbe est utilisé sous la forme passive : « être bousillé ». Cela signifie être tué et plus précisément être pulvérisé par une explosion d’obus.

Source :

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/le-saviez-vous-ca-zigouille-ou-ca-bousille

commentaires

Un homme construit une cathédrale à la main

Publié le 22 Août 2016 par Yo

Né le 20 septembre 1925 à Mejorada del Campo, dans la banlieue madrilène en Espagne, Justo Gallego Martínez est un maçon-architecte autodidacte qui est devenu célèbre grâce à la cathédrale qu'il construit presque entièrement tout seul depuis 53 ans à Mejorada del Campo, une commune à la périphérie de Madrid. Élevé dans une famille paysanne, il voulait devenir prêtre, mais atteint de la tuberculose, il n'a pu poursuivre au séminaire. Guéri après huit années passées dans un couvent, il a décidé de consacrer sa vie à la construction d'une cathédrale sur un terrain hérité de son père. Faite de matériaux de récupération et parfois d'aides de mécènes, la cathédrale couvre plus de 8000 mètres carrés, est longue de plus de 50 mètres et culmine à près de 30 mètres.

commentaires